Déménagement : quel fournisseur d’électricité choisir ?

Déménagement : quel fournisseur d’électricité choisir ?

Vous allez bientôt emménager dans votre nouveau logement et vous devez ouvrir votre compteur d’électricité. Aujourd’hui, il existe une trentaine de fournisseurs sur le marché de l’énergie français qui proposent de nombreuses offres. Ce qui rend difficile de faire son choix. Nous vous expliquons comment choisir votre fournisseur d’électricité afin de profiter de l’offre la plus intéressante pour vous.

Comparer les offres des fournisseurs d’électricité

En France, il existe aujourd’hui une trentaine de fournisseurs d’électricité. Depuis l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence en 2007, de nombreux fournisseurs que l’on qualifie alternatifs sont apparus et sont venus prendre des parts de marché aux fournisseurs historiques, EDF et Engie (ex-GDF).

Les consommateurs ont donc, maintenant, le choix de leur fournisseur d’énergie. Ils peuvent changer de fournisseur d’énergie.

C’est pourquoi, les experts de fournisseur-énergie.com préconisent d’utiliser un comparateur en ligne. C’est un gain de temps assuré. Cela vous permettra de commencer à faire une première sélection rapide des fournisseurs d’électricité et des offres les plus adaptées à votre logement.

Il existe de nombreux comparateurs en ligne, ces derniers sont gratuits. Leur installation est très intuitive : il suffit de donner les informations relatives au logement, comme :

– l’adresse.
– le type d’habitation (appartement, maison).
– le nombre de personnes présent dans le logement.
– le numéro de compteur (PDL ou PRM si c’est un compteur dernière génération, Linky)
– la puissance du compteur (en kVA)
– l’énergie utilisée pour le chauffage, la cuisson, et l’eau (électricité, gaz ou autres)
– les équipements (machine à laver, sèche-linge, lave-vaisselle, piscine, climatisation…)
– le type d’électricité choisi : classique (issue des énergies fossiles) ou verte (provenant des énergies renouvelables)

Une fois que vous avez renseigné toutes ces informations, le comparateur vous aiguillera vers les fournisseurs et les offres les plus intéressantes pour vos besoins. Ainsi, vous aurez une première sélection qu’il vous restera à affiner.

Quelles sont les différentes offres proposées

Désormais, vous savez quelle électricité vous voulez, il faut bien comprendre les différentes offres proposées par les fournisseurs.

En France, il existe trois types d’offres :

– Les offres d’électricité au Tarif réglementé de vente (TRV)
– Les offres de marché à prix fixe
– Les offres de marché à prix indexé

Les offres d’électricité au Tarif réglementé de vente (TRV)

Le tarif réglementé de vente (TRV) est le tarif bleu proposé par EDF. Ce sont les pouvoirs publics qui définissent le prix du kWh selon les coûts d’approvisionnement. Ce tarif est remis à jour, environ, deux fois chaque année.

Les offres de marché à prix fixe

Les offres de marché à prix fixe établissent, en amont, le coût du kWh, et le bloquent sur une durée maximum de trois ans. Avec ce type d’offre, le prix de votre électricité restera le même pendant toute la durée du contrat.

Les offres de marché à prix indexé

Les offres de marché à prix indexé proposent une réduction en pourcentage (5 % en général) sur le tarif réglementé de vente ; c’est-à-dire que le prix de votre kWh évoluera en fonction du TRV, mais vous paierez toujours moins.

Pour bien avoir en tête toutes les offres, il faut faire bien attention au coût du kWh, mais aussi au prix général de l’abonnement.

Il suffit de définir si vous comptez rester longtemps ou pas dans votre logement. En effet, une offre à prix fixe est plutôt à choisir sur le moyen/long terme alors que les offres à prix indexé sont plus conseillées pour du court terme.

Quels sont les coûts et les délais pour souscrire une offre d’électricité ?

Une fois que votre choix est effectué, vous devrez souscrire, par téléphone ou en ligne, à l’offre en question auprès du fournisseur. Mais, la mise en service du compteur d’électricité de votre nouveau logement ne se fait pas de façon instantanée. Il faut compter entre cinq et dix jours ouvrés (ça dépend si vous avez un logement neuf ou pas).

Selon le site de fournisseur-energie.com, il est possible de commencer les démarches une quinzaine de jours avant votre déménagement. Sinon, vous allez vous retrouver sans électricité durant quelques jours où vous devrez payer une mise en service d’urgence.

Si vous emménagez dans un logement neuf ; c’est-à-dire que vous êtes le premier locataire, le délai d’ouverture du compteur d’électricité est de dix jours ouvrés, et cela coûte 51,47 €. Sinon, le délai est moins long, il faut compter cinq jours ouvrés, le prix est le suivant : 13,94 €.

Pour autant, si vous vous y prenez au dernier moment, il existe tout de même des solutions, mais qui coûtent plus d’argent. Pour avoir de l’électricité sous deux jours ouvrés, cela coûte 52,90 €. Et pour le jour même (sollicitation avant 15 heures), le prix est de 67,87 € si votre compteur est un Linky (dernière génération), sinon, ce sera 148,72 €. Mieux vaut anticiper…

Si vous voulez plus d’informations sur toutes les démarches liées à votre déménagement, cliquez ici.

Partager cette publication

Mis à jour le
Précédent : Étudiants : nos conseils pour déménager à moindre coût